Chercher un film :

Le Chanteur de Jazz

Affiche de Le Chanteur de Jazz

The Jazz Singer

Réalisé par Alan Crosland 

Drame - États-Unis - 1927

Aucune diffusion prévue à ce jour.
Le fils d'un rabbin est tiraillé dans le choix difficile qu'il à a faire : suivre la voie de son père ou préférer, au risque de définitivement se fâcher avec ce dernier, la carrière dans le music-hall comme chanteur de jazz… On sait que ce film est une date primordiale dans l'histoire du cinéma car, s'il demeure à 90% de sa durée un film muet, les 10% restantes marquent la naissance officielle du cinéma parlant. On y entend un bout de dialogue entre Al Joslon et Eugénie Besserer (l'actrice qui joue sa mère) ainsi que quatre ou cinq chansons dont le Kol Nidrei juif. Découvrir ces scènes aujourd'hui demeure toujours aussi émouvant avec le recul ; on se dit que ce sont les premières bribes de dialogues, les premières chansons entendues dans les salles obscures et, Al Jolson étant un chanteur talentueux dans son registre, ces séquences restent anthologiques. Il ne faudrait pourtant pas que cette importance historique soit l'arbre qui nous cache la forêt car "The Jazz Singer" est loin d'être le mauvais film dont on parle souvent mais c'est au contraire un mélodrame tout ce qu'il y a de plus honnête, la mise en scène d'Alan Crosland étant loin d'être aussi statique que dans la plupart des films parlants du début des années 30 ; les séquences filmées en extérieur caméra à l'épaule dans le quartier juif de New York possèdent même un certain degré de réalisme qui rendent le film assez vivant. L'intrigue est simpliste, assez larmoyante mais réellement touchante par moment surtout que la charmante May McAvoy ainsi qu'Al Jolson sont assez convaincants, plus sobres que ce à quoi nous aurions pu nous attendre, l’aspect théâtral de leur jeu n’étant pas trop accentué. Niveau musical, c'est également loin d'être désagréable ; outre les chansons qui deviendront toutes plus ou moins des standards (‘Blue Skies’, ‘My Gal Sal’...), le chant traditionnel juif interprété par Cantor Joseff Rosenblatt est également très beau. Bref, en plus d'avoir une importance historique capitale, "Le chanteur de Jazzv n'en est pas moins un bon film.

Erick Maurel



Olivier Bitoun Ronny Chester François-Olivier Lefevre Erick Maurel Antoine Royer Franck Suzanne
3 3 3

: clAssik : À ne pas rater : À découvrir
: À l'occasion : À vos risques et périls : À fuir

Vos commentaires :

0

Geez, that's unaelievbble. Kudos and such. http://kacmwcarn.com [url=http://uosbkk.com]uosbkk[/url] [link=http://vpvbrew.com]vpvbrew[/link]  ziY01UOiWG , le Mardi 02 septembre 2014 à 02 h 42


2

Knocked my socks off with <a href="http://qoszhhucv.com">knglewdoe!</a>  ZwPPPqUm9 , le Dimanche 31 août 2014 à 13 h 36


3

J'aime Cali mais je ne l'ai jamais vu en cronect et je ne pensais pas qu'il pouvait se de9chainer sur sce8ne ?Super chouette de nous avoir rejoint pour le swap de noebl, je t'en dis un peu plus en fin de semaineBelle journe9eLaurence http://uvrzlxoud.com [url=http://makdmq.com]makdmq[/url] [link=http://pzzpvlk.com]pzzpvlk[/link]  HFb0lMfYJlYr , le Jeudi 28 août 2014 à 17 h 43


2

J'aime Cali mais je ne l'ai jamais vu en<a href="http://ydkwiitufik.com"> cnrecot</a> et je ne pensais pas qu'il pouvait se de9chainer sur sce8ne ?Super chouette de nous avoir rejoint pour le swap de noebl, je t'en dis un peu plus en fin de semaineBelle journe9eLaurence  tCTqJ09T , le Jeudi 28 août 2014 à 15 h 04


4

We deiitfnely need more smart people like you around.  LNm2laf3kIw , le Mardi 26 août 2014 à 20 h 16


4

We deiitfnely need more smart people like you around.  LNm2laf3kIw , le Mardi 26 août 2014 à 20 h 15


Déposer un commentaire

Nom
Appréciation
Commentaire