Chercher un film :

Le Guépard

Affiche de Le Guépard

Il Gattopardo

Réalisé par Luchino Visconti 

Historique - Italie - 1963

Aucune diffusion prévue à ce jour.
Nous sommes en Sicile, en 1860. Le Prince Salina (Burt Lancaster) se trouve confronté à la disparition du monde qu’il a connu. Tancrède (Alain Delon), son neveu, fait partie de ce mouvement de transformation qui souhaite mettre en place une monarchie constitutionnelle. Le débarquement de l’armée de Garibaldi en Sicile pousse le prince et sa famille à se retrancher dans son palais de Donafugata. Il tombe sous le charme d’Angelica (Claudia Cardinale), la fille du maire de Donafugata, un riche bourgeois qui représente le futur de la société des dominants. Par amour de son neveu, il organise le mariage de Tancrède et Angelica. Tancrède, lui, voit dans ce mariage une opportunité d’asseoir sa position dans le nouveau monde. Visuellement, Le Guépard est l’une des œuvres les plus éblouissantes que le cinéma nous ait offert. Thématiquement, c’est un film d’une richesse absolue. Impossible en quelques lignes d’aborder cette œuvre monumentale, aussi attardons-nous donc juste sur ce qu’il y a de plus beau dans ce film : l’évocation de la vieillesse et la magnifique façon dont le film associe la fin d’un monde et celle d’un homme. A travers le déclin de l’aristocratie, Visconti évoque la douleur du temps qui passe, la vieillesse qui peu à peu nous décroche du monde, ne nous permet plus de le comprendre et encore moins d’agir sur sa marche. Le Guépard nous fait ressentir comment on s’écarte doucement de la vie, comment peu à peu on devient un fantôme. Le cinéaste pensa un temps incarner lui-même le Prince Salina avant de choisir, à la grande surprise de ses proches collaborateurs et contre leur avis, Burt Lancaster. L’acteur américain est bien sûr le double du cinéaste, tandis qu’Alain Delon est sa jeunesse fantasmée. Jeunesse impétueuse, un brin arrogante mais consciente de l’avenir. A travers les soubresauts de l’histoire, Visconti parle de lui : un vieil homme qui sent le monde se dérober et qui se souvient avec nostalgie de sa jeunesse, un homme qui se trouve face à la mort et se sent impuissant. Le Guépard raconte comment Salina / Visconti peu à peu accepte cette idée de disparaître, se fait à la présence de la mort, l’apprivoise et l’attend. Les longs plans séquences, les lents mouvements de caméra font ressentir le temps qui passe, inexorable, mais donnent aussi au film un ton apaisé et serein qui est celui de cet homme au crépuscule de sa vie. En acceptant de voir le monde évoluer, changer, continuer sans lui, Salina accepte sa propre disparition. Visconti décrit un monde aristocratique figé et mourrant. Une scène emblématique nous montre la famille princière alignée dans une église : Visconti, dans un long travelling, filme un à un leurs visages fermés et sans émotions, leurs vêtements poussiéreux. Dans la fumée de l’encens, ils nous apparaissent comme des fantômes. Emblématique également la scène (peut être la plus belle de l’histoire du cinéma) où Burt Lancaster se retire du bal, s’enferme dans sa bibliothèque et contemple un tableau de famille. Ce tableau le renvoie à l’image de sa propre mort. Salina ressent au plus profond de lui qu’il n’est qu’un maillon, que les hommes se succèdent, qu’ils disparaissent et que le monde poursuit sa route. Pas de drame, pas de larmes, un constant simple, une vérité nue. Dehors, le bal continue. On danse, on mange, on boit, on vit. Salina est déjà en dehors de ce grand mouvement, il est déjà mort. Cette séquence du bal, qui s’étend sur près d’un tiers du film, est également l’un des plus grands moments que le septième art nous ait offert. A cause bien sûr de sa virtuosité, mais surtout grâce à sa richesse thématique, à tout ce qu’elle dit des personnages et de la société. Au rythme des musiques et des pas de danse, les drames humains se révèlent et l’histoire d’un pays se construit. Il devient clair que le fougueux Tancrède s’est rallié par prudence et non par conviction aux forces royalistes, trahissant l’aristocratie puis son prétendu idéal garibaldien dans l’espoir de conserver les privilèges de sa classe. Ce comportement opportuniste s’oppose à celui (orgueilleux ? lucide ?) de Salina qui refuse une place au Sénat. Le vieil aristocrate préfère que son monde disparaisse plutôt que de le voir se diluer dans la nouvelle société. Si Tancrède déclare à qui veut l’entendre qu’« il faut que tout change pour que tout se conserve », seuls les actes de Salina suivent cette idée qu’un monde doit laisser place à un autre et accepter de disparaître. Le Guépard est un film tragique, complexe, profond, beau et douloureux, le chef-d’œuvre immortel de Luchino Visconti.

Olivier Bitoun



Olivier Bitoun Ronny Chester François-Olivier Lefevre Erick Maurel Antoine Royer Franck Suzanne
5 5 4 5 5

: clAssik : À ne pas rater : À découvrir
: À l'occasion : À vos risques et périls : À fuir

Vos commentaires :

0

watches will probably be the fantastic mixtures of beautiful workmanship and deft designs. http://trentonlofts.com/philippe.html  patek philippe replica watches sale , le Jeudi 02 janvier 2014 à 03 h 12


1

Inexpensive watches sale not you are going to offer your daily life lengthened collectables is dependent on are having to pay off that individual we are at the providers you provide.   patek philippe fake , le Jeudi 02 janvier 2014 à 03 h 12


1

<a href="http://www.montanagem.com/cartierwatches.asp">fake Cartier Watches</a> It ought to be mentioned, even so, <a href="http://www.montanagem.com/cartierwatches.asp">fake Cartier Watches</a> that the serial quantity will not be normally fail protected. Some duplicate makers do put bogus serial numbers on their own watches. For example <a href="http://www.mnchorale.org/pro-bridges-heuer.htm">Fake Tag Heuer Watches</a> <a href="http://www.gisteq.com/shop-hublot.php">Fake Hublot Watches for sale</a> <a href="http://www.montanagem.com/cartierwatches.asp">fake Cartier Watches</a> <a href="http://www.mnchorale.org/pro-bridges-heuer.htm">Fake Tag Heuer Watches</a> , faux Rolexes sometimes carry serial numbers. Even once you buy from a web based shop that looks genuine, constantly get your view appraised by a true vendor or validate the serial quantity using the watchmaker.  fake hublot , le Mardi 12 novembre 2013 à 14 h 35


Déposer un commentaire

Nom
Appréciation
Commentaire